Rénovation de salle de bain

Tout savoir sur la rénovation de salle de bain

Pour rénover sa salle de bain, le plus important est de tout préparer en amont. Faire les plans, trouver des astuces, éviter les erreurs, prévoir le budget, se renseigner sur les aides. Nous vous proposons tous les conseils pour réussir au mieux sa rénovation de salle de bain.

Les astuces pour rénover sa salle de bains à moindre coût

Utiliser de l’enduit

L’enduit imitation béton ciré est un matériau peu coûteux. De plus, il apporte un côté moderne et design à votre salle de bain.

Repeindre le carrelage

Pour rénover une salle de bain à moindre coût, vous n’êtes pas obligés de changer votre revêtement mural ou de sol. Vous pouvez tout simplement le repeindre. Des peintures spéciales existent.

Poser un nouveau sol

Il est possible de poser un nouveau sol pour par cher. Le mieux ? Un sol en PVC ou en vinyle, matériaux résistant à l’humidité, qui ne sont pas glissants, qui sèchent rapidement et surtout, qui se posent rapidement et facilement.

Retaper de vieux meubles

Si vous êtes adeptes des brocantes et des vieux meubles, cette idée est faite pour vous. Une ancienne table de machine à coudre, une vieille table… Toutes les idées sont bonnes à prendre. Poncez, peignez, vernissez et le tour est joué !

Prendre de l’entrée de gamme

Qui dit entrée de gamme ne dit pas forcément mauvaise qualité. De nombreuses enseignes vous proposent des meubles et de la robinetterie de bonne qualité à de petits prix. Pensez également à faire attention aux promotions en cours pour faire de bonnes affaires.

Miser sur de l’imitation

Pour donner du style à une salle de bain, il est possible d’utiliser des imitations. Pour les murs, vous pouvez par exemple utiliser un carrelage imitation marbre. Pour le sol, il existe des carrelages imitation bois.

Rénovation de sa salle de bain : les erreurs à ne pas commettre

Choisir le mauvais revêtement

Il est important de choisir le bon revêtement dans une salle de bain. En effet, ils sont exposés aux projections d’eau et à l’humidité. Il est donc utile d’installer un sol antidérapant et un revêtement mural non poreux et résistant à l’humidité.

Ne pas oubliez le chauffage

Qui dit rénovation de salle de bain dit robinetterie, meubles, revêtements… Mais également chauffage ! En effet, et notamment en hiver, il peut être désagréable de se laver dans une salle de bain trop froide. Il est donc conseillé d’installer un sèche serviette, un radiateur voire un plancher chauffant.

Ne pas oubliez la VMC

Afin d’éviter l’humidité, les moisissures ou encore les mauvaises odeurs, il est indispensable d’installer une VMC dans sa salle de bain, qui se met en route dès qu’un certain taux d’humidité est atteint.

Choisir le mauvais éclairage

Choisir le mauvais éclairage peut être dangereux. En effet, si vous optez pour un bon éclairage concernant la rénovation de votre salle de bains, vous évitez les mauvaises chutes.

Avoir suffisamment de rangements

Tout comme pour le chauffage, la salle de bain ne se résume pas qu’à de la robinetterie ou au revêtement. Il faut également penser à installer suffisamment de rangement pour pouvoir y placer vos produits de beauté, vos serviettes…
Rénovation salle de bain La Baule - Murs sols création

Quel budget prévoir pour la rénovation de sa salle de bain

Rénover sa salle de bain Saint-Nazaire- Murs sols création

Pour une salle de bain entière

Le prix de la rénovation d’une salle de bain entière se situe entre 500 et 1200€ par m2Ainsi, au total, on peut compter un prix moyen entre 1500€ et 15000€ de travaux selon la taille de la salle de bain.

Pour une douche

Pour une douche, le prix moyen varie entre 100€ pour la dépose d’une douche ou d’une baignoire à 2000€ pour une douche à l’italienne.

Pour une baignoire

Concernant la baignoire, le prix moyen oscille entre 100€ pour la dépose et 2300€ pour une baignoire balnéo. La baignoire standard coûte entre 100 et 200€

 

Pour le revêtement

 

Le revêtement est généralement composé de carrelage car facile d’entretien, esthétique et ayant un bon rapport qualité-prix.

La dépose de votre ancien carrelage coûte en moyenne 20 à 30€ le m2. La pose d’un nouveau carrelage coûte en moyenne, quant à elle, entre 20 et 150€ le m2 selon le type de carrelage.

Pour le sol, il existe d’autres revêtements coûtant en moyenne entre 10 et 100€ le m2

 

Pour la robinetterie

 

Les éléments de robinetterie (lavabo, vasque, mitigeur) coûtent entre 20 et 250 en moyenne.

 

Pour les WC

 

Pour les WC, vous avez le choix entre des WC classiques dont le prix moyen varie entre 200 et 500€, des WC suspendus entre 400 et 800€ et même des WC japonais entre 600 et 5000€

sdb2
Rénovation de salle de bains la chapelle des marais - Murs sols création

Pour un sèche-serviette

Pour chauffer correctement, on l’a vu, il est idéal d’installer un moyen de chauffage, comme par exemple le sèche-serviette. Son prix moyen varie entre 350 et 1000€

Pour l’éclairage

Le prix de l’éclairage varie entre 20 et 150€ en moyenne.Que vous souhaitiez un éclairage fonctionnel, un éclairage général ou un éclairage d’ambiance, vous devez faire attention aux volumes de sécurité électrique.

Pour les meubles

Si vous souhaitez un meuble de lavabo ou une vasque simple, vous pouvez compter entre 150 et 500€ en moyenne.Pour un meuble de lavabo ou une vasque double, entre 500 et 700€Pour une colonne de rangement, entre 50 et 300€

Les aides pour rénover sa salle de bain

L’ANAH

Selon certaines conditions d’attribution (ancienneté du logement, revenus, professionnel agrée…), vous pouvez bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 50% du montant total de vos travaux.

Les aides de l’État

L’éco-prêt à taux zéro

La seule condition pour bénéficier de cet éco-prêt à taux zéro, le professionnel qui effectue les travaux doit être RGE.

Les PAH

Le PAH est le prêt à l’amélioration de l’habitat. Il est accordé par la CAF ou la MSA et son taux s’élève à 1%. Il couvre 80% des travaux avec un minimum de travaux de 1067,14€

Le crédit d’impôt pour l’accessibilité

Pour effectuer des travaux d’accessibilité pour personnes âgées ou en situation de handicap, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 25% du montant des dépenses.

La TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit s’applique aux équipements sanitaires, aux appareils de chauffage ou de production d’eau chaude et aux meubles encastrés (sous conditions). Il y a bien sûr des conditions d’obtention à remplir.

Les aides des caisses de retraite

Les caisses de retraite peuvent vous accorder des aides en fonction de votre situation. On retrouve 3 types d’aides : le « kit prévention », l’aide habitat et l’opération « bien chez moi »

Pour en savoir plus sur les conditions d’obtention, renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite.

Les aides départementales

Les aides départementales s’appliquent pour les seniors les plus dépendants, sans condition de ressources (toutefois, les aides peuvent varier en fonction des revenus)

Les aides des collectivités territoriales

Les aides des collectivités territoriales s’appliquent aux personnes en situation de handicap. Les conditions d’obtention varient en fonction des collectivités et des travaux éligibles. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la collectivité la plus proche.